Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Constel'Immo A.I.C., Agence immobilière COLOMIERS 31770

L'actualité de CENTURY 21 Constel'Immo A.I.C.

Le prix du marché... Une notion qui doit être plus claire pour le consommateur

Publiée le 26/03/2013

« Simple : le prix que l’acheteur est prêt à payer, c’est-à-dire le « net vendeur » + la commission d’agence. Le vrai prix d’un logement est rarement connu par son vendeur, du fait de l'opacité sur les frais d'agence ! Stop au concept du net vendeur ! » Une tribune d'Anthony Perrat, fondateur d'Unemaisonbleue.com.

 

Ceux qui ont déjà vendu un logement s’en souviennent sûrement : lorsque l’on demande à un agent immobilier le prix de sa maison ou de son appartement à vendre, la réponse est souvent la même : « combien en voulez-vous ? » (amusant, alors que le professionnel est censé en faire l’estimation) ou, si le vendeur n’a pas d’idée, « je peux vous en obtenir 300.000 €, net vendeur. » Et si, avec un peu d’audace, on ose demander à combien se monte sa commission, la réponse est invariablement : « Je ne peux pas vous dire exactement, mais l’important est le prix net vendeur que vous en percevrez, non ? »

 

Et bien, la réponse est non ! Cette façon astucieuse de cacher discrètement le montant de la commission d’agence est une pratique plus que douteuse pour contourner la vraie question du vendeur : quelle est la valeur réelle de mon bien ? Car celui-ci ne correspond pas au seul « net vendeur », comme veulent le laisser croire de nombreux professionnels pratiquant des commissions élevées, mais au prix net vendeur auquel s’ajoute la commission d’agence. La valeur du logement est le prix global qu’est prêt à payer un acheteur et non la somme qui reviendra au vendeur. Dans notre exemple d’un bien annoncé à 300.000 € « net vendeur », le prix qu’affichera l’agence auprès de sa clientèle acheteuse sera de 318.000 € si la commission est de 6%. Le logement en question vaut donc 318.000 € et non pas 300.000 €.

 

La vie immo.

Notre actualité